Santiago de Cuba

Santiago de Cuba a une âme. La deuxième ville en importance de Cuba est fière, à juste titre, de ses héros révolutionnaires, de ses superbes places publiques et du dynamisme de sa musique. Sa proximité à la Jamaïque et à d’autres îles tropicales l’anime d’un esprit antillais distinctif qui se retrouve dans son art, son architecture et sa musique et qui est célébré dans le cadre de la Fiesta del Fuego, du Festival del Caribe et du célèbre Carnaval.

La ville présente un mélange éclectique d’influences architecturales; mentionnons l’imposant château El Morro (un site du patrimoine culturel mondial reconnu par l’UNESCO), les maisons coloniales raffinées du Parque Céspedes, dans le quartier historique, et la majestueuse Basílica de Nuestra Señora de la Caridad del Cobre, le lieu de pèlerinage le plus sacré de Cuba.

À l’est de Santiago se trouve un lieu accidenté et enchanteur reconnu par l’UNESCO, soit la réserve de la biosphère Baconao. Elle renferme d’anciennes plantations de café qui ont pour arrière-plan les plus hauts sommets de la chaîne de montagnes Sierra Maestra, situés à l’ouest. Le fracas des vagues qui se fait entendre le long du littoral montagneux de la région rend la balade en voiture très spectaculaire. Le sol marin de la région, avec ses épaves datant de la guerre d’indépendance entre l’Espagne, Cuba et les États-Unis, attire les plongeurs et les amateurs de plongée en apnée.

Source : autenticacuba.com

 

+There are no comments

Add yours

Theme — Timber
All contents © Pixelgrade 2011-2015
Back to top